HAUT

Les cygnes tuberculés du Bois Français

(Saint-Ismier - 38 Isère)

Comment peut-on faire la différence entre le mâle et la femelle cygne ?

Rien ne ressemble plus à un cygne "blanc" qu'un autre cygne "blanc" ! Il n'est donc pas toujours évident de faire le distinguo entre mâle et femelle.

Pourtant, chez les cygnes tuberculés --- et non "tuberculeux", comme je l'ai eu entendu dire ! :) puisque fort heureusement pour eux, "nos" cygnes ne sont pas atteints de tuberculose --- il existe un moyen pour nous faciliter l'identification entre un mâle et une femelle, pour peu que l'on ait une bonne vue ou .................................................... une bonne paire de jumelles ! :)

Non ! rassurez-vous : hors de question d'essayer d'aller trouver le "petit oiseau" de monsieur le cygne pour s'assurer qu'il est bien un mâle ! (humour)

En fait, si nos cygnes du Bois Français s'appellent des cygnes tuberculés, c'est parce qu'ils arborent un "appendice" --- plus ou moins gros, situé entre leurs deux yeux, au sommet de leur bec --- que l'on appelle un ..................................................... tubercule ! :)

Et ce tubercule s'avère bien utile pour différencier la femelle du mâle, car chez ce dernier il est beaucoup plus imposant, en particulier durant toute la période où le couple fonde et élève sa petite famille !

Car, oui ! le tubercule peut varier de taille en fonction de la période de l'année.

En voici un bel exemple de profil, chez "notre" mâle

Tubercule d'un cygne tuberculé mâle - Bois Français (Isère) 2019

Puis de face

Tubercule d'un cygne tuberculé mâle - Bois Français (Isère) 2019

Avez-vous remarqué la façon dont le tubercule descend, en partie, jusque sur les "narines" noires de "notre" mâle ?

Et bien que la photo, ci-dessous, ne soit pas suffisamment nette (j'essaye pourtant de m'appliquer, autant que peut se faire ! :) on peut voir la très nette différence de taille du tubercule, entre la femelle à gauche et le mâle à droite

Différence de tubercule entre cygnes tuberculés mâle et femelle - Bois Français (Isère) 2019

Et voici le tubercule beaucoup plus discret de la femelle qui, lui, ne descend pas jusque sur ses "narines"

Tubercule d'un cygne tuberculé femelle - Bois Français (Isère) 2019

 

Il existe également une légère différence de couleur au niveau du bec qui permet de différencier mâle et femme : celui de la femelle étant généralement d'un orange plus "pâle" que celui du mâle qui est plutôt d'un orange "vif", tirant légèrement sur le rouge.

 

Enfin, si on les observe bien l'un à coté de l'autre, il arrive que l'on puisse faire la différence entre le mâle et la femelle, grâce à la corpulence de l'un et l'autre : le mâle étant souvent un peu plus "costaud" que la femelle ! Mais ce n'est pas toujours vrai, car tout comme nous, ils peuvent prendre ou perdre du poids et parfois, il n'y a guère que le tubercule pour permettre de savoir qui est qui.

Et contrairement aux idées reçues : les petits cygnes ne sont pas tout le temps aux côtés de la femelle ! Donc voir des cygneaux à côté d'un cygne adulte ne signifie pas que cet adulte est une femelle ! Mieux vaut donc regarder le tubercule. :)

Enfin, sachez qu'il n'existe aucun moyen, visuel, de savoir si les cygneaux sont des mâles ou des femelles. Il faudrait pour cela aller les chercher un par un pour regarder "en dessous" et même en procédant ainsi, seul un oeil "averti" pourrait faire la différence ! :-)

Haut de page

Copyright © C. BELMONTAGNE - Tous droits réservés
Toute reproduction partielle ou complète du site interdite