HAUT

Les cygnes tuberculés du Bois Français

(Saint-Ismier - 38 Isère)

Un peu d'anatomie concernant les cygnes tuberculés ! :-)

Comme il existe déjà un certain nombre de sites consacrés aux oiseaux, donnant des caractéristiques "classiques" sur les cygnes (poids, taille, etc) : je vais plutôt vous faire découvrir quelques détails, parfois moins connus, de l'anatomie du cygne.

 

Pour commencer : les plumes !

Je ne vais pas détailler les différentes plumes, mais juste vous permettre de regarder (voire admirer) de plus près tout à la fois la beauté et la "complexité" du plumage d'un cygne.

Toutefois quelques rapides informations illustrées vous permettront de mieux comprendre la structure et le rôle des plumes

Les deux illustrations qui suivent sont extraites (et sont donc propriété/copyright) du site Arizona State Univerity

Anatomie de plumes

 

Différentes plumes

 

Voyons maintenant un échantillon réel de plumes de cygne pour vous donner une idée de la taille/longueur de celles-ci.

A noter que j'ai récupéré ces plumes après un simple toilettage des parents cygnes. Donc comme vous pourrez le constater : ils ne "perdent" pas que des petites plumes !

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

 

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

 

Vous remarquerez, sur la photo suivante, que l'intérieur du "tube" (appelé "calamus" sur la partie inférieure sans "barbe" du rachis de la plume) est presque "vide" ! Ce qui participe à alléger le corps, et donc par là même le poids, des cygnes et donc à les aider à voler en étant plus légers.

Preuve une fois de plus que l'Humain n'a rien inventé, en cherchant, par exemple à alléger au maximum les matériaux de la structure d'un avion, en utilisant également des tubes ou "structures" vides.

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

Pour les personnes les plus curieuses, vous trouverez ICI une courte vidéo expliquant comment, autrefois, on taillait les plumes d'oie pour en faire des "stylos" plume !

 

Sur l'illustration suivante, vous aurez un aperçu de la façon dont sont disposées les différentes plumes des oiseaux, ce qui vous permettra de mieux saisir la "complexité" du plumage de "nos" cygnes ! :-)

(Illustration issue de l'ouvrage "Guide des traces et indices d'oiseaux" de Brown et Ferguson)

Les différentes plumes d'un cygne tuberculé

 

Les différentes plumes d'un cygne tuberculé

 

 

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

 

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

 

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

 

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

 

Les différentes plumes d'un cygne tuberculé

 

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

 

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

 

Vous noterez au passage, la "puissance" qui se dégage du "torse" du cygne mâle ! Ce qui peut aisément expliquer qu'un cygne puisse vous casser un bras si, par exemple, vous essayez de le maîtriser en tentant de lui "contenir" les ailes !

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

 

On pourra également noter à quel point la nature est bien conçue, concernant les ailes des cygneaux, qui, afin de les protéger le plus longtemps possible, ne commencent par blanchir qu'en "dessous" ou de telle sorte que les "petits" même à taille adulte, continuent de pouvoir se "camoufler" en se confondant avec leur milieu !

Exemple sur la photo ci-dessous où le parent, tout blanc, est parfaitement visible, alors que les 5 cygneaux --- pourtant déjà à taille "adulte" ---, se confondent encore avec leur environnement !

Les différentes plumes d'un cygne tuberculé

 

Et voici, plus en détail, la façon dont les ailes des cygneaux blanchissent "astucieusement", de telle sorte qu'une fois repliées, le moins de plumes blanches possibles soient apparentes ! Il faudra au moins 1 an avant que les jeunes cygnes adultes ne deviennent tout blancs comme leurs parents.

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

 

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

 

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

 

On peut également être impressionné(e) --- en tous cas personnellement je le suis ! :-) --- par la croissance des cygneaux qui, en à peine 4 mois, vont passer du stade de "poussin" à celui de cygne adulte "morphologiquement" parlant, avant d'être définitivement adulte "autonome" --- autrement dit apte au vol et donc libre de vivre sans les parents --- aux alentours du 5eme mois (même si généralement, ils resteront auprès de leurs parents encore 4 ou 5 mois avant la séparation définitive).

L'une des "transformations" qui personnellement me "bluffe" le plus, c'est justement celle de leurs plumes qui, vers deux mois et demi passés, ressemblent encore à ça au niveau des ailes

Les différentes plumes d'un cygne tuberculé

Autrement dit : essentiellement du duvet et des prémices de plumes de vol ; alors que seulement 15 jours plus tard (vers 3 mois) elles ressembleront déjà à de véritables plumes, comme on peut le constater sur la photo ci-dessous

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

Et qu'un mois plus tard (vers 4 mois) elles seront quasiment adaptées au vol !

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

 

Mais l'anatomie d'un cygne ne se limite pas à ses plumes, aussi belles soient-elles :-)

Avez-vous déjà vu, par exemple, l'oreille d'un cygne ? .

Eh oui, les cygnes ont des oreilles ! Ils ont même une très bonne ouïe !

Mais voir l'une de leurs oreilles relève un peu de "l'exploit" tant elles sont bien camouflées sous leur duvet/plumes.

En voici cependant une de visible, chez un cygneau

Oreille d'un cygneau ou jeune cygne tuberculé au Bois Français à Saint Ismier en Isère

Oui, oui ! L'oreille, c'est bien le trou que vous voyez ! :-) Et le voici d'ailleurs en "gros plan" ; mais profitez-en bien car c'est la seule photo que j'ai d'une oreille de cygne ! :)

Oreille d'un cygneau ou jeune cygne tuberculé au Bois Français à Saint Ismier en Isère

Et ne me demandez pas comment font les cygnes pour que l'eau n'entre pas dans leurs oreilles : je n'en ai absolument aucune idée ! . A vrai dire, j'ignore même si de l'eau entre, ou non, dans leurs oreilles... Bref, je sais uniquement que leurs oreilles sont très performantes ! :-)

 

Puisque nous sommes au niveau de la tête, allons donc faire un petit tour du côté du bec et plus précisément de la langue et des narines !

Bien que le cygne tuberculé soit appelé le "mute swan" en anglais ou autrement dit "le cygne muet", il a malgré tout une jolie petite langue rose ou rôse (selon la région de France où vous habitez :)

Langue d'un cygneau ou jeune cygne tuberculé au Bois Français à Saint Ismier en Isère

La voici, ci-dessous, mieux visible chez ce cygneau qui ce jour là avait un certain nombre de choses à (me) dire ! :)  Remarquez également au passage les narines et la forme en "pelle à tarte" du bec inférieur !

Langue d'un cygneau ou jeune cygne tuberculé au Bois Français à Saint Ismier en Isère

 

Sur la photo qui suit, vous pourrez voir à la fois la langue et des "semblants de dents" qui sont en réalité plus des sortes de "lamelles" leur permettant "d'attraper" les plantes aquatiques, que réellement des dents.

Langue et dents des cygnes tuberculés du Bois Français

 

Enfin revoici les fameuses narines "au travers" desquelles on peut "voir", puisqu'elles ne sont pas séparées par une cloison nasale comme chez nous les humains ! Autrement dit, si les cygnes voulaient se mettre "un os dans le nez", comme certaines tribus humaines ancestrales, eh bien ils pourraient le faire sans se faire de trou nulle part ! .

Narines de cygneau tuberculé au Bois Français à Saint-Ismier en Isère

 

Bon, tant que l'on y est : faisons également un gros plan sur les paupières des cygnes, avec ce cygneau capable de faire sa toilette les yeux fermés ! :)

Paupières d'un cygne tuberculé du Bois Français

Ou encore celui-ci ne dormant que d'un oeil !

Paupières d'un cygne tuberculé du Bois Français

 

Maintenant, un petit quizz !

A quoi vous fait penser cette photo ? .

Détail du cou d'un cygne tuberculé du Bois Français

Aller ! Avouez ! Vous aussi vous avez pensé aux fesses d'un Yéti, pas vrai ? .

Eh bien en réalité, il s'agit de la base du cou d'un cygneau ! :-)

Cou d'un cygne tuberculé du Bois Français

Cou qui, grâce à ses 24 ou 25 vertèbres et un "agencement" particulier, permet aux cygnes, à peu prés toutes les positions possibles et imaginables, entre autres pour se toiletter !

Depuis les plus improbables, comme ce quasi "looping" avec en plus retournement à 180° .....

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

....... jusqu'au plus "artistiques" et "féeriques"...

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

 

Autre partie impressionnante de l'anatomie des cygnes : leurs pattes palmées !

Si ces dernières ne manquent déjà pas d'impressionner de loin, en particulier chez le mâle, de part leur taille........

Patte palmée des cygnes tuberculés du Bois Français

..... elles le sont encore plus "de prés", alors que sur la photo ci-dessous, elle n'est même pas "étendue" de toute sa largeur possible !

Gros plan sur une patte palmée d'un cygne tuberculé du Bois Français

 

Ci-dessous une photo d'une patte de "madame" cygne qui n'a pas eu le temps de se vernir les ongles :)

Patte de cygne tuberculé femelle au Bois Français en Isère près de Grenoble

 

Et voici quelques "empreintes" laissées dans la boue du lac, par "nos" cygnes.

Empreintes de cygnes tuberculés du Bois Français

 

Enfin, pour finir ce petit tour d'horizon des particularités anatomiques de "nos" charmants cygnes tuberculés, je voudrais conclure sur un cliché ou deux, dédiés aux "amis de la poésie", du glamour et de l'instant magique, en leur disant que si dans l'imaginaire humain, les cygnes sont l'emblème de la pureté, de la grâce et de l'élégance, eh bien.....

Fesses d'un cygne tuberculé du Bois Français

................ ils n'en font pas moins leur "grosse commission", comme tout le monde ! . Vous remarquerez la belle couleur "épinard" à laquelle j'ai eu le droit ce jour là ! :) ..........

Tout savoir sur les plumes des cygnes tuberculés du Bois Français

....... sachant que leurs excréments peuvent changer de taille, de forme et de couleur en fonction de ce que les cygnes auront mangé ! A noter que la première photo, en haut à gauche représente ce que deviennent les excréments après quelques heures ou jours passés au soleil : ils blanchissent et finissent par se décomposer avec le temps.

Excréments des cygnes tuberculés du Bois Français

 

Amis de la poésie : bonsoir ! et merci d'avoir pourcouru cette rubrique "anatomique" ! .

 

Cygnes tuberculés du Bois Français

Haut de page

Copyright © C. BELMONTAGNE - Tous droits réservés
Toute reproduction partielle ou complète du site interdite