HAUT

Les cygnes tuberculés du Bois Français

(Saint-Ismier - 38 Isère)

Est-ce que les cygnes sont vraiment "méchants" et agressifs ?

Avertissement

Avant de répondre à la question, j'aimerais juste mettre en garde les personnes qui approchent les cygnes avec des enfants en bas âge ou qui laissent les jeunes enfants approcher des cygnes.

Ce dont je vais parler plus bas, me concernant, est le propos d'une adulte capable d'analyser le comportement d'un animal sauvage, qu'elle a déjà longuement observé.

Laisser un jeune enfant, incapable de "décrypter" l'attitude d'un cygne adulte, a fortiori accompagné de ses petits, peut s'avérer relativement dangereux, non pas à cause du cygne, mais bien à cause de l'incapacité de l'enfant à comprendre les messages que les cygnes pourraient lui "envoyer", quant au fait qu'ils ne veulent pas qu'on les approche ou encore qu'on les dérange !

Donc prudence ! Ne laissez jamais un jeune enfant, seul, à proximité d'un cygne adulte.

Maintenant je peux répondre à la question .

 

J'entends très souvent des personnes qui voient les cygnes sur le lac, dire d'eux qu'il faut s'en méfier car ce sont des animaux "méchants", "mauvais" ou encore agressifs.

Mettons un instant les choses "en perspective", pour répondre à ce "jugement" un peu trop classique et hatif, à mon goût et surtout mon expérience.

Imaginez la scène suivante : vous êtes chez vous, en train de vaquer tranquillement à vos occupations ; peut-être êtes-vous en train de lire un roman qui vous passionne ou de regarder votre émission de télé préférée ; ou peut-être êtes vous en train de jouer avec vos enfants. En tout cas, vous êtes bien et détendu(e)......................................................... lorsque soudain, un inconnu fait irruption chez vous !

Non seulement il fait irruption chez vous, mais en plus il se dirige dans votre direction sans que vous n'ayez aucune idée de ses intentions ?! Va-t'il vous agresser Vous ou pire encore, vos enfants avec lesquels vous êtiez en train de jouer la seconde d'avant ?!

Vous n'en savez rien !

 

Alors à votre avis, qu'allez-vous faire ?

Allez-vous rester tranquillement "les bras croisés", voire accueillir ce parfait étranger "les bras grands ouverts" alors que vous ignorez tout de ses intentions à votre égard ? OU allez-vous, le plus souvent d'instinct, réagir afin de vous en protéger ?

A moins que vous ne portiez en vous un amour "inconditionnel" (quasi inexistant chez l'Humain) vis à vis de l'Humanité toute entière : il y a fort à parier que vous allez d'abord chercher à vous défendre par tous les moyens possibles !

Ce qui veut dire que vous allez peut-être, simplement et dans un premier temps, hausser directement le ton pour interpeller cet homme ou que vous allez carrément hurler !

Mais peut-être allez-vous plutôt prendre, d'emblée, la première "arme" qui vous tombera sous la main ou, si vous êtes doué(e) pour un art martial ou tout simplement "costaud", allez-vous chercher à maitriser l'intrus !

Dans tous les cas, il y a fort à parier que votre instinct va d'abord vous pousser à vous méfier et vous défendre, avant même de savoir ce que cet intrus vous veut !

Cela va t'il faire de vous un "méchant", "mauvais" ou agressif être humain ?

NON ! Cela va juste faire de vous un être qui cherche à se protéger lui-même, ainsi que sa famille, d'un agresseur potentiel.

Eh bien il en va exactement de même pour les cygnes !

Ils ne sont ni "méchants", ni "mauvais", ni agressifs. Ils cherchent juste à se défendre, ainsi que leur famille, leurs petits, contre des agresseurs potentiels dont ils ignorent s'ils ont de bonnes ou de mauvaises intentions à leur égard, car ils ne sont pas "dans votre tête" pour savoir ce que vous avez l'intention de leur faire !

Et cela est d'autant plus vrai, que nous autres Humains oublions un peu trop facilement que les cygnes sont CHEZ eux sur le lac et que nous sommes donc les "intrus" qui entrons, trop souvent, dans leur "maison", sans le moindre égard pour leur tranquillité et leur sérénité d'esprit.

 

Maintenant, ne tombons pas non plus dans "l'angélisme".

Les cygnes du Bois Français sont avant tout des animaux sauvages, potentiellement dangereux SI on entre, volontairement ou non, sur leur territoire et donc en "conflit" avec eux !

Si la morsure d'un cygne n'est guère à craindre, car ils n'ont pas vraiment de "force" dans le bec pour "mordre", un coup de ce dernier peut, en revanche, être plus ou moins douloureux selon où et avec quel "impact" (force) il vous atteindra !

De même, attention à la puissance des ailes d'un cygne qui est telle, qu'elle pourrait aisément vous casser un bras (comme je l'évoque à la rubrique : "Que faire si je vois un cygne blessé ?")

Et, dernier point à ne pas négliger : sur l'eau, un cygne peut s'avérer encore plus dangereux qu'à terre ! C'est hélas, en 2012, l'expérience fatale qu'en aura fait un américain qui, en kayak sur un lac, se sera fait attaquer par deux cygnes ; dans la "bataille" son kayak s'étant renversé, l'homme sera "tombé" à l'eau et, étant vêtu de vêtements "lourds" (dont des bottes) n'aura pas réussi à nager jusqu'à la rive --- pour échapper aux cygnes qui "s'acharnaient" à le chasser --- avec pour conséquence d'en être mort noyé...

A chacun donc de prendre conscience que les cygnes du Bois Français (et d'ailleurs !) ne sont pas des animaux de compagnie, mais bien des animaux sauvages qui ne demandent qu'à vivre leur vie tranquillement.

 

Une dernière chose concernant la "mauvaise réputation" des cygnes.

Il arrive régulièrement que des personnes me demandent comment je fais pour les approcher de si prés et m'asseoir en leur compagnie à parfois seulement 3 ou 4 mètres, quand ce n'est pas moins, car ILS ont décidé de venir plus proche encore ?

La principale réponse que je puisse leur donner est le respect.

Le respect de savoir que je suis "chez eux" et non l'inverse, et que c'est donc à moi de m'adapter.

De fait, si ILS m'autorisent à venir vers eux, je le fais en fonction de la distance qu'ILS m'accordent et choisissent selon leur humeur du jour. Et si c'est eux qui viennent à moi, il en va de même : c'est eux qui choisissent la distance qu'ils souhaitent mettre entre nous.

Et s'ils n'ont pas envie de venir me voir ou que je m'approche à une distance "courte", je l'accepte, car c'est leur choix et que je n'ai pas à leur imposer ma présence au prétexte de vouloir les observer et les photographier.

Durant l'année 2018, j'ai eu la chance de pouvoir passer au moins 250 heures à les observer, dont une petite partie en étant vraiment, proche, à leurs côtés ; pas une seule fois je ne me suis fait agresser que ce soit par le mâle ou la femelle. Et quand bien même cela devait arriver un jour, cela ne pourrait être que de ma faute, suite à une mauvaise interprétation de ma part, et non à cause d'eux.

 

Dans la vie, tout n'est que question de "regard" sur ce que l'on voit.

Là où de nombreuses personnes voient de la "méchanceté" ou de l'agressivité, je ne vois que communication non verbale, de leur part, pour exprimer ce que les cygnes ne peuvent pas dire avec la voix, quand ils sont dérangés par le trop "d'empressement" de certains humains n'ayant pas conscience d'être eux-mêmes des "agresseurs" dans leurs façons d'agir vis à vis des cygnes.

Et ce qui est vrai chez eux, l'est également chez la plupart, pour ne pas dire tous les animaux qui n'ont souvent d'autres choix pour se faire comprendre et respecter que d'en venir "à mordre" pour se faire "entendre" des Hommes...

A nous, Humains, d'apprendre à les "écouter" et les comprendre... .

 

 

Ce jour là, sur la photo ci-dessous, le mâle était tellement proche de moi que j'avais du mal à le "cadrer", car mon appareil photo était équipé d'un zoom pour photographier................................ de loin ! :)

Quant à la douceur de son regard : elle parle d'elle-même...

La douceur du regard d'un mâle tuberculé au Bois Français

Haut de page

Copyright © C. BELMONTAGNE - Tous droits réservés
Toute reproduction partielle ou complète du site interdite