HAUT

Les cygnes tuberculés du Bois Français

(Saint-Ismier - 38 Isère)

Que faire si je vois un cygne blessé ?

1) s'assurer que l'animal est réellement blessé !

Je sais que cela peut relever de l'évidence, mais il n'est pas rare que des personnes me disent, en voyant "notre" cygne mâle ou femelle marcher à terre : "On dirait qu'il/elle a un problème à une patte, car il/elle semble boiter ?", alors qu'en réalité le cygne va très bien mais qu'il a tout simplement une démarche "maladroite" sur terre à cause de ses pattes palmées.

 

Maintenant, si blessure réelle il y a, voici l'essentiel à faire :

2) observer et relever un maximum d'informations concernant la blessure

Prendre si possible des photos de la meilleure qualité que vous pourrez en fonction de la situation

 

3) ne pas intervenir soi-même ! surtout avec des cygnes adultes !

A moins que l'animal ne soit dans une situation absolument "critique" nécessitant une intervention immédiate (autrement dit, à moins qu'il ne soit en train de mourir sous vos yeux) mieux vaut ne pas intervenir soi-même.

Si beaucoup de personnes redoutent la "morsure" d'un cygne, alors que celle-ci n'est pas vraiment à craindre, il faut en revanche se montrer extrêmement prudent(e) vis à vis des coups de bec et plus encore des coups d'ailes, car un cygne adulte peut vous casser un bras, juste avec la "force" de ses celles-ci !

C'est la présidente de l'association du Tichodrome --- qui travaille depuis des années auprès de la "petite" faune sauvage iséroise et en particulier des oiseaux --- qui m'a mise en garde vis à vis de la puissance des ailes d'un cygne.

Donc, suite logique ci-dessous :

 

4) contacter une association spécialisée dans la faune sauvage ou les pompiers

Ci-dessous le lien vers deux associations qui pourront vous donner les premiers conseils à suivre en cas de nécessité.

Il vous suffit de cliquer sur leurs noms pour accéder à leurs sites respectifs

 

* Le Tichodrome (prononcer tiCOdrome, du nom d'un oiseau ;-)

Tichodrome

Petite association qui fait énormément depuis des années, pour la sauvegarde de la faune sauvage locale, et ce malgré des moyens restreints face à leurs besoins sans cessent croissants ! Pour exemple, elle est intervenue en 2018 pour tenter d'aider un cygneau, du Bois Français, en grande difficulté (j'en reparlerai par ailleurs) ! Elle a également permis de sauver l'aile d'un cygneau en 2019, toujours au Bois Français (là aussi j'en reparlerai par ailleurs).

Bref, c'est chaque année entre 1500 et 2000 animaux sauvages de la région grenobloise (et parfois d'ailleurs !) qui passent par le Tichodrome auquel, la plupart d'entre eux, devront d'avoir la vie sauve malgré leurs blessures plus ou moins conséquentes.

Vous pourrez déjà, en préventif, si vous le souhaitez, consulter cette PAGE qui vous fournira de précieuses informations "au cas où" vous trouveriez un animal blessé qu'il s'agisse d'un cygne ou d'un autre animal sauvage.

Et si vous souhaitez apporter votre aide au Tichodrome, vous pourrez, en plus d'éventuels dons financiers, soutenir l'association de façons plus "originales", comme vous pourrez le découvrir sur cette PAGE ; pour exemple, le Tichodrome recherche des boites à chaussures, des gants, des graines de tournesol, des noisettes, des noix, des journaux, des essuies-tout, des pulvérisateurs de jardin ou encore certains livres en particulier, et bien plus encore !

Bref, vous pouvez les aider en les soutenant financièrement ou tout autrement si vous le souhaitez .

Pour info : le Tichodrome est régulièrement en recherche de bénévoles. Si vous avez du temps devant Vous, n'hésitez pas à consulter cette PAGE, puis à les contacter si vous remplissez les conditions nécessaires. Vous serez bienvenu-e chez eux ! ;-)

 

* La Ligue de Protection des Oiseaux (LPO)

LPO

Association beaucoup plus connue que le Tichodrome et que l'on ne présente plus :-)

 

Cygne en plein toilettage au Bois Français

Haut de page

Copyright © C. BELMONTAGNE - Tous droits réservés
Toute reproduction partielle ou complète du site interdite